carbisdale_castle3bisDe retour des Îles Orcardes, direction les vastes plaines et collines verdoyante du Nord Écossais, au coeur du Sutherland entre le Loch Shin et l'estuaire Dornoch. Quelques heures de train et me voici arrivé sur les hauteurs de Carbisdale où siège un château hanté. Il fut construit en 1906 par la duchesse de Sutherland pour narguer son ex-belle famille déshéritée qui vivait de l'autre coté de la vallée...

IMG_0078IMG_0079IMG_0074

IMG_0110IMG_0112

De nos jours la demeure est transformée en auberge de jeunesse par la SYHA Scottish Youth Hostel Association. C'est l'une des plus belles auberges de jeunesse du Monde, un vrai musée! Que se soit le cadre - château perché en haut d'une colline surplombant un loch - ou la richesse des oeuvres exposées et les décors, tout concorde pour nous faire vivre une vie de château! Vaste salle à manger, salon de billard aux boiseries chaleureuses, grandes galeries et escalier imposant; mais aussi multitude de pièces et corridors, véritables labyrinthes imprégnés des sordides histoires de fantômes qui ajoutent une touche d'authenticité.

TV_lounge_carbisdale_castle2

On y croit ou pas, la White Lady aime se promener, minuit passé, dans la galerie des statues; le Ghostly Bag Piper fait souvent raisonner les murs de la salle de bal aux sons de sa cornemuse; et il n'est pas rare d'entendre des cris d'enfants dans l'ancienne nurserie... J'ai dormis deux nuit dans l'ancienne nurserie... et j'ai entendu les cris d'un enfant... Mais celui la n'avait rien d'un spectre... Un petit bonhomme bien vivant qui a braillé toute la nuit dans la chambre d'à coté... :-)

IMG_0088IMG_9888PIC_0143_1

 La région regorge de randonnées en forêt dont j'ai profité. Lors d'une balade, je suis passé près des chutes d'eau de la rivière Shin où l'on peut observer les saumons qui remontent la rivière et les chutes... Le fameux Salmon Leap (le saut du saumon). C'est assez costaud ces bestioles là, pour arriver à remonter des chutes d'eau.

Falls_of_Shin1

La fin de mon séjour écossais pointe le bout de son nez. Ces deux jours à vivre dans un château écossais hanté ne pouvaient pas mieux clore mon année ERASMUS.